J-6

Dernier post...avant la loterie de dimanche, attention rien ne va plus... Encore que je parle de loterie, on serait plus proche du PMU en fait, à savoir qui trouvera le quarté dans l’ordre ? à moins qu’un facteur puisse se glisser parmi les prétendants... non la je déconne...
Pour tout vous dire, j’étais pas très chaud pour écrire ce post aujourd’hui, mais une arachnide, domiciliant près du repère du bossu qui sait faire un bon café, m’a envoyée un mail, étonnée qu’il n’y ait point de post en ce vendredi. J’ai surtout eu une grosse flemme, certes je sais déjà de qui je vais causer et aussi le morceau que je vais choisir, mais bon, y’a des moments... on manque de motivation, surtout quand je zieute mes stats et le nombres d’habitués de ce blog.
Bon alors, au lieu de te lamenter pauv’ tâche, tu vas commencer à écrire quelquechose d’intéressant (enfin supposé). J’y viens...

En 2002, Boyd Rice plus connu sous l’entité NON sort un album qui fera date dans le petit monde fermé du dark ambient (disons 100 clampins). Le bonhomme est pourtant plus connu comme étant un maître en terrorisme sonore, un véritable activiste du bruit, sans compter la sale réputation que se traîne le garçon (évidement à force de jouer avec une imagerie fasciste, on se fait pas que des amis...). Donc l’album Children of the Black Sun fut une surprise et bonne de surcroît, un concentré de malaise, sombre à souhait, encore un disque à conseiller pour les fêtes de fin d’année... Ceci dit, Rice ne perd pas totalement ses bonnes vieilles habitudes, il réussit tout de même à glisser un titre relativement bruitiste en gardant une empreinte symphonique Black Sun qui servira surtout de transition au ténébreux Serpent of the Heavens (le titre d’aujourd’hui). Bref, un des meilleurs albums de NON.

6 commentaires:

  1. l'arachnide poitevin20/04/2007 13:47

    allez, on se sort les doigts du cul et une, deux, une, deux....

    RépondreSupprimer
  2. j'aime bien cette expression "se sortir les doigts du cul", c'esttres frais

    RépondreSupprimer
  3. l'arachnide poitevin20/04/2007 20:36

    merci, j'aime beaucoup l'utiliser...

    RépondreSupprimer
  4. allez va tu rentres bientôt au bercaille, et il y a même internet dans ce trou paumé, je confirme, j'envoie ce comm' de beaufland!

    lagosse

    RépondreSupprimer
  5. Little bird22/04/2007 18:10

    alors comme ça on ce fait supplier pour un post! C'est petit je trouve.

    Vive beaufland, vive la france!

    RépondreSupprimer
  6. "on se sort les doigts du cul" il faut rendre c'est magnifique mots à sont auteur Aimé Jacquet lol !

    RépondreSupprimer