La première femme d’Adam

Parmi les styles musicaux où les invitations sont monnaies courantes, je vous apprendrai rien en vous disant qu’on retrouve forcement le rap ou l’electro. Cette semaine désolé, j’ai pas choisi un seul morceau qui ferait kiffer Sydney (les plus jeunes peuvent pas comprendre, ça c’est pour mon côté vieux con).

Alors en ce mardi, je vais vous causer un peu d’un groupe, Plaid, signé chez l’un des labels electro les plus intéressants qui soient, Warp. Cela dit, le premier artiste signé chez Warp dont j’ai parlé sur ce blog ne fait pas d’electro et c’était Vincent Gallo, mais bon, c’est l’exception qui confirme la règle.

Plaid est à l’origine issu d’un collectif formé par Ed Handley, Andy Turner et Ken Downie sous le patronyme Black Dog production. Ces derniers mélangèrent à la fois des influences Hip-Hop, Techno et electro, et parallèlement remixèrent aussi différents artistes dont Björk (Come to me). Mais justement les deux premiers garçons décidèrent de former le duo Plaid, un versant plus minimaliste de leur musique.

En 1998 sort ainsi leur premier album Not for Threes où ont collaboré justement Björk ou Nicolette Suwoton (qui a aussi participé à l’album Protection de Massive Attack).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire