Live report : Al Foster : Tribute to Art Blakey - New Morning, Paris, 1er avril 2015

Batteur de formation, Aloysius, dit Al, Foster, a pour seule devise : Love, Peace and Jazz ! (1). L'homme  a grandi à Harlem après avoir quitté avec ses parents la Virginie. Premier disque en tant que sideman à vingt et un an avec un premier trompettiste, Blue Mitchell, celui-ci signant par la même occasion un de ses disques les plus marquants pour le label Blue Note, The Thing to Do (1964), puis la rencontre d'une vie un soir de 1972 au Cellar Club new-yorkais : Miles Davis. Ancien sideman de l'ombrageux souffleur, compagnon de route des années funk à partir du turbulent et psychotique On the Corner au come back 80's, de The Man with the Horn (1981) à Amandla (1989), Al Foster enregistra en parallèle et par la suite avec les plus grands, Sonny Rollins, Horace Silver, McCoy Tyner, Jackie McLean, Joe Henderson, etc.

Marqué par l'empreinte laissée par ces grands musiciens, Al Foster et son quartette sont venus un soir de premier avril au New Morning rendre hommage à un autre grand monsieur du jazz, et une des influences majeures du batteur : Art Blakey.

 

Accompagné du fidèle Douglas Weiss, clone de Charlie Haden qui le suit depuis deux décennies, le quartette se composait également du jeune pianiste David Bryant et du saxophoniste Godwin Louis. En deux sets, les musiciens menés par la science du rythme de Foster et l'exceptionnel talent de souffleur bop de Louis, véritable chef d'orchestre de la formation du propre aveu de son leader, revisitèrent non sans humour le répertoire de l'ex-meneur des Jazz Messengers avant de quitter les lieux par une dernière révérence Theloniousmonkienne (2).

 
  

Al Foster quartet
Al Foster (Batterie)
Godwin Louis (Saxophone alto et soprano)
David Bryant (Piano)
Douglas Weiss (Contrebasse)

Plus de photos sur notre tumblr.
___________________________________________________________________________________________________

(1Titre d'un de ses albums live au légendaire Village Vanguard édité en 2008.

(2) Art Blakey et Thelonious Monk jouèrent ensemble au mitan des années 40 avant de graver un album original en 1958.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire