The Second Civil War - Joe Dante (1997)

Parrain de la cinquième édition du Festival international du film restauré, le réalisateur Joe Dante Film était invité à la Cinémathèque française ce samedi à revenir sur ses films et sur sa carrière le temps de la Master Class qui lui était consacrée. En préambule, le cinéaste avait souhaité la projection d'un de ses films les plus rares, The Second Civil War (1997). Satire politique visionnaire (mais n'allons pas trop vite comme le veut la formule), ce téléfilm produit par la chaine du câble HBO, mérite amplement d'être réévaluée, à l'instar de l'entière filmographie de son auteur.

Dans un futur proche, après l'explosion nucléaire d'une bombe envoyée par l'Inde sur le Pakistan, une agence américaine non-gouvernementale décide d'amener des orphelins pakistanais en Idaho. Le gouverneur de l'État, Jim Farley (Beau Bridges), décide de fermer les frontières de l'Idaho contre l'avis du Président étasunien (Phil Hartman), afin d'empêcher l'arrivée de ces jeunes réfugiés. En réaction, le Président réunit à la Maison Blanche ses ministres et ses conseillers dont le lobbyiste Jack Buchan (James Coburn). Décidé à avoir une attitude ferme envers ce gouverneur sécessionniste, le Président lui impose un ultimatum avant que l'US Army n'intervienne. Témoin de ces débordements, la chaine d'information continue News Net relate les évènements de la manière la plus sensationnaliste jusqu'à influer sur les relations entre les deux adversaires.


Tourné en 1997, The Second Civil War fut proposé à Joe Dante par le producteur réalisateur Barry Levinson, qui allait mettre en scène un autre film sur un sujet similaire, Des hommes d'influences (Wag The Dog). Écrit par le documentariste Martyn Burke, cette production HBO revêt des accents, on l'aura vite compris à la lecture du synopsis, quasi prophétiques vingt ans après sa diffusion. Avec son slogan de campagne post-Reaganien « L'Amérique telle qu'elle devrait être », évoquant un récent « Rendre l'Amérique à nouveau grande », le gouverneur Jim Farley n'est pas sans rappeler un nouveau Président magnat de l'immobilier, Donald Trump qui avait déjà inspiré un autre personnage clé d'un précédent long métrage de Joe Dante, le milliardaire Daniel Clamp (1) dans la séquelle des Gremlins.

Comédie grinçante dont l'ironie glisse à mesure vers une catastrophe annoncée par le titre de cette fiction, TSCW s'inscrit dans la même veine politique que l'épisode Homecoming réalisé par Dante pour la série Masters of Horror en 2005, dans lequel des vétérans morts en Irak revenaient voter pour désavouer la politique de leur gouvernement. Contestataire et subversif par son habilité à faire glisser derrière le canevas humoristique une opinion critique, à l'image de son attaque en règle contre la vision utopique et caricaturale des banlieues 80's dans son mésestimé The 'Burbs, Joe Dante se pare de son plus beau sourire narquois pour régler ses comptes avec ceux qui prétendent incarner les valeurs de l'Amérique.
 
Du populiste gouverneur Farley davantage préoccupé par son aventure sentimentale avec la journaliste correspondante de News Net (Elizabeth Peña), au versatile Président cherchant vainement à suivre les traces de ses anciens et illustres prédécesseurs (Roosevelt, Eisenhower), qui réduira l'échéance de 72 heures à de 67 heures et demi afin que l'ultimatum ne déborde pas avec la diffusion de All My Children, un des soap opera les plus populaires des USA, le film offre une galerie de personnages hallucinantes de bêtise crasse, tour à tour acteurs et témoins d'une tragicomédie dont le melting-pot deveint à la fois la victime et le bouc émissaire de la crise politique américaine, le tout sous l'œil carnassier du cynique directeur de l'info de News Net (Dan Hedaya).

Accompagné de ses comédiens fétiches (Dick Miller, Robert Picardo, Kevin McCarthy) et d'un riche casting (James Coburn, James Earl Jones), Joe Dante livre avec The Second Civil War une satire politique de premier plan, dont la diffusion limitée n'entache en rien deux décennies après sa cruelle acuité.

 


The Second Civil War | 1997 | 97 min
Réalisation : Joe Dante
Scénario : Martyn Burke
Avec : Beau Bridges, Elizabeth Peña, Joanna Cassidy, Dan Hedaya, James Coburn, James Earl Jones, Ron Perlman, Kevin Dunn, Kevin McCarthy, Dick Miller, Robert Picardo
Musique : Hummie Mann
Directeur de la photographie : Mac Ahlberg
Montage : Marshall Harvey  ___________________________________________________________________________________________________

(1) Le milliardaire Clamp était un savant mélange des magnats de l'immobilier et des médias Donald Trump et Ted Turner.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire