Supernaturals - Ufomammut & Lento / Earthen - Lento (2007)

A l'heure où Lento est en train d'enregistrer son nouvel album, retour en arrière et (petit) éclairage sur un jeune groupe qui mériterait amplement plus de reconnaissance.

Compatriote d'Ufommamut (on y reviendra), Lento se forme à Rome en 2004. A la fois influencé par une approche s'appuyant sur les atmosphères et les secousses telluriques, le groupe décide de suivre les traces de ses pairs nommés Neurosis, Isis, Mogwai ou Godspeed You! Black Emperor. A l'image du collectif canadien, Lento joue dès leur début une musique purement instrumentale, l'apport de paroles étant perçu par les italiens comme inapproprié, propices à dénaturer le propos des musiciens. Fin 2005, Lento stabilise son line-up composé de trois guitares, une basse et batterie. Début 2007, les romains signent sur le même label que leurs compatriotes doomsters, Ufomammut.

15 Juin 2007, le label Supernatural Cat édite Supernaturals: Record One où cohabite sur un même disque les deux formations transalpines. Enregistré au Locomotore Studio de Rome, studio habituel d'Ufommamut, et produit par Matteo Spinazzè (Zu, Mats Gustafsson), l'album se différencie d'un split ordinaire, où chaque groupe joue sur la face qui lui est dévolue. Supernaturals est le fruit d'une collaboration étroite entre Ufommamut et Lento, pour créer une entité au sein duquel on retrouve la quasi intégralité des deux formations soit quatre guitares, une basse, un chanteur, un synthé et enfin un batteur. Et si les italiens jouent tous ensemble, on constate néanmoins que leurs rôles sont bien partagés. Les trois premières chansons de l'album si elles n'annoncent pas complètement le prochain Ufommamut, Idolum (2008), Infect One, Down et Painful Burns Smoke As The Presence Sets Us Down In Supersonic Waves se rapprochant davantage des titres de l'EP précédent Lucifer Songs (2006), Lento apporte à son aîné une crudité sludge bien venue. Quant aux trois chansons concluant cet album de quarante minutes, la plage destinée aux compositions des jeunes romains synthétise idéalement leur univers, une musique évoluant entre atmosphères ambient et hypnotiques (Maestoso), et décharge sonore post-rock/hardcore (The Overlord), la dernière chanson Infect Two annonçant un premier album attendu entre mélodie décharnée, pesanteur assommante, saturation drone, une bande-son post-apocalyptique.

Septembre 2007, Earthen le premier album de Lento sort des bacs un peu moins de trois mois après la mise en bouche nommée Supernaturals. L'album, de nouveau enregistré au studio Locomotore et toujours produit par Matteo Spinazzè (1), indique que les espoirs sucités lors précédent disque ne sont pas vains. Si l'expression "Neurosis instrumental atmosphérique" peut paraitre trop schématique, celle-ci a le mérite de correspondre en tout point à l'idée qu'on doit se faire d'Earthen. Le groupe continue de maintenir idéalement un niveau élevé de saturation salvatrice prenant sa source dans les titres les plus post-hardcore (Hadrons, Need), tout en ne négligeant pas de créer des phases ambient à la fois planantes, angoissantes ou mystérieuses (Subterrestrial), ces dernières faisant d'ailleurs partie intégrante du processus de création, la formation ne cachant pas son attirance pour ces expérimentations à base de distorsion guitaristique ("guitar distortion is our lymph and our primary impulse").

Un premier album parfaitement maîtrisé de bout en bout... en attendant la suite très bientôt.


Lien pour la vidéo complète d'un concert donné au Circolo Magnolia à Milan le 1er Mai 2008: ICI

Cinq des sept chansons qui composent Earthen sont disponibles en écoute sur leur site myspace.

____________________________________________________________________________________________________

 (1) Producteur également du side-project d'un des guitaristes de Lento: Lloyd Turner.

3 commentaires:

  1. diane cairn07/11/2010 19:18

    mais où vas-tu chercher tout ça, de quoi passer de bons moments devant le feu avec Brigitte. Et pour rester dans le cinéma, un de ces groupes aurait-il participé à un score ou un soundtrack d'une manière ou d'une autre ?

    RépondreSupprimer
  2. @ Diane: A froid je ne pense que Ufomammut ou Lento aient participé à une bande originale, mais effectivement, c'est à creuser ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Dahu Clipperton08/11/2010 22:57

    Oh, faut que j'essaye tout ça ! Surtout que j'ai encore écouté le "Eve" de Ufomammut l'autre jour, et plus ça va plus je me dis qu'ils sont décidément très bons...

    RépondreSupprimer