C.O.C. : Animosity Against Conformity

Au risque de passer de nouveau pour quelqu'un d'impulsif, je dois avouer une nouvelle tare. Plus j'entends dire "j'aime pas le folk" car cette musique est "molle" ou "chiante", plus j'ai envie d'écouter du hardcore tendance crossover (1)... étonnant, non?

Dès lors après s'être écouté ce qui reste sans conteste l'un des albums marquants de 1983 (2) ou le premier album des Dirty Rotten Imbeciles (D.R.I.), quoi de mieux que de s'atteler à un plat encore plus massif, le deuxième album des Corrosion of Conformity.

Formé au début des 80's en Caroline du Nord, les Corrosion of Conformity, comme je l'ai déjà maintes fois écrit par le passé, n'ont pas toujours officié dans un registre metal sudiste, bien au contraire. En 1983, les C.O.C. sortent leur premier album Eye for an Eye avec comme line-up: Eric Eycke aux vocaux, le bassiste Mike Dean, Woody Weatherman à la guitare et Reed Mullin à la batterie.Musicalement l'album rappelle les débuts d'un D.R.I, un hardcore collectionnant les morceaux punks où l'agressivité se conjugue avec rapidité et durée expéditives (environ une minute chacune).

En 1985, le bien nommé Animosity nous montre un Corrosion au rang serré, Dean se plaçant derrière le micro pour les vocaux avec Mullin en appui, Eric Eycke ayant quitté la jeune formation sudiste. Ceci dit en devenant désormais un trio, C.O.C. a paradoxalement étoffé sa musique... ou plutôt épaissi. La nouvelle scène extrême de la côte ouest ni étant pas étrangère, Animosity surprend immédiatement par son nouveau son. Et en effet dès les premières secondes, l'affiliation avec Kill'em All parait dès plus évidente. Et pourtant, si Loss For Words rappelle le son abrasif du premier Metallica, C.O.C. reste ancré dans un hardcore des plus féroces, des plus compacts aussi à la fois menaçant et terriblement groovy. Animosity est dès lors et à juste titre considéré comme un des monuments du crossover naissant... genre ne résumant pas à un style bâtard chez C.O.C, soit une formation hardcore masquant ses lacunes par un mur de guitares thrashy (un des reproches récurrents qu'on peut donner à D.R.I. par exemple).

A ce titre, Animosity a la particularité d'avoir deux faces bien distinctes, les enregistrements datant de sessions différentes. Autant la face A se veut massive, lourde autant la face B rime avec crudité et férocité. Une face A sonnant metal et une face B sonnant plus punk en somme? C'est un raccourci caricatural mais au niveau du son on n’en est pas loin, il faut le reconnaitre. De même, les morceaux de la face B se veulent plus proche des débuts de C.O.C., plus primaires et plus bruts... A croire que la face A représente le nouveau versant de C.O.C. et la face B la transition. En tout cas à l'écoute de cet album on peut tout de suite affirmer que la prestation vocale de Dean est des plus convaincantes comparé Eric Eycke. Dean se veut plus expressif et enragé, bref une belle source d'inspiration pour les plus jeunes tel que Mike Patton par exemple (voir la vidéo jointe). Autre point, la cohésion entre les musiciens et en matière de power trio, ce genre d'indice ne trompe pas comme le prouve le dernier morceau l'éponyme et instrumental Animosity. De même les qualités individuelles n'ont pas à rougir: un batteur qui ne résume pas son instrument à un rythme binaire, un bassiste tout de groove (plutôt rare pour du hardcore s'il en est à cette époque) et un guitariste dont les interventions devraient satisfaire les admirateurs de thrash.

L'album hardcore de 1985 et sans conteste le meilleur de Corrosion of Conformity première période.


C.O.C. - Loss For Words


Le bonus: Mister Bungle reprenant Loss For Words lors du Disco Volante tour

____________________________________________________________________________________________________

(1) La mention crossover c'est juste pour satisfaire mon snobisme.

(2) Il s'agissait bien sûr du premier album des Suicidal Tendencies.

14 commentaires:

  1. je ne connais qu'un seul disque de ce groupe et le titre m'échappe mais on y voit une tête de porc rouge: je me souviens aussi que j'avais été très déçu et que j'avais eu l'impression d'écouter du Metallica.

    RépondreSupprimer
  2. oui il s'agit de "Wiseblood", marrant je l'ai aussi écouté hier :D
    (ceci dit je lui préfère le précédent "Deliverance")

    Ouais on le peut rapprocher qqpeu à l'album éponyme de Metallica mais y'a qd même pas mal de différences... même si au passage Hetfield apparait en guest sur une des chansons de "Wiseblood". (C.O.C. jouant aussi en première partie de Metallica en 96).
    L'aspect sudiste et sludge est bcp plus prononcé chez C.O.C. de toute façon. J'irais même plus loin. C'est pas tant C.O.C. qui copie Metallica, mais c'est surtout qu'en fait C.O.C. montre à Metallica l'évolution qu'ils auraient dû avoir après le black album (qui est une demie-réussite selon moi, m'enfin bon... commercialement ce fut tout le contraire XD).

    RépondreSupprimer
  3. Bah bah autant je me fais chier avec les mous du slip folk, autant ça par contre tu vois, c'est limite trop énervé pour moi. (oui, je suis un brin chiante, je confirme)
    C'est le genre de truc qui me fatigue au bout d'un morceau ou deux.

    Et je trouve pas vraiment de ressemblance -parce que vous en parlez même si j'y connais pas grand chose- avec metallica ! ((j'en ai pourtant eu dans les feuilles dès mes 10 ans, ça me réveillait le dimanche matin même quand mon fan de frère jouait à la guitare par-dessus les morceaux à fond les ballons-l'enflure)
    Cela dit j'aime encore bien metallica parce que justement ils n'ont pas laissé tomber les mélodies en cours de route ! Et puis n'a pas la voix d'Hetfield qui veux non plus, c'est un chanteur et pas un braillard ! (parce que voilà, quand c'est trop enervé, ça braille plus que ça chante et moi en tant que chanteuse, bah j'aime pas ça !!)

    Bon enfin tout ça pour dire que j'aime le rock, mais mélodique, et au rythme pas forcément trop rapide ! :oD

    (je tiens à m'excuser d'avance pour ce comm un peu brouillon, qui veut certainement pas dire grand chose et un peu HS aussi ! :oÞ)

    RépondreSupprimer
  4. bon alors on répète pour la petite qui est au fond de la classe près du radiateur en train de regarder à travers la fenêtre les moineaux qui se bécotent.
    "Animosity" fait parti de la première période de Corrosion of Conformity. Eelsoliver fait référence à la seconde période. Voilà c'est dit c'est fait, après il ne me reste plus que les châtiments corporels pour mieux faire comprendre la différence. :D

    Oui bah ça l'argument, "oui mais là maintenant c'est trop énervé", tu crois franchement que je ne m'y attendais pas? Je connais une autre demoiselle adepte du "folk c'est chiant" mais le hardcore c'est un trop pour moi... quitte à faire sa chieuse... ah ah ah.

    De toute façon les mélodies c'est un concept bourgeois!!! XD

    Sérieusement, si tu connais pas (et là! c'est la honte! :P) écoute Tool ou A Perfect Circle, là cette fois t'auras rien à reprocher au chanteur ^^

    RépondreSupprimer
  5. Tool... mmh bon... mon pote xavier a tenté d' m'en faire écouter et j'accroche pas, point barre. (je renie pas pour autant ATTENTION !)
    Je suis pas chieuse... j'ai juste des goûts TRÈS personnels ! :o)

    Quand a ton concept de "la mélodie c'est pour les bourgeois" permets moi de te dire que c'est du GRAND N'IMPORTE QUOI !

    RépondreSupprimer
  6. "Quand a ton concept de "la mélodie c'est pour les bourgeois" permets moi de te dire que c'est du GRAND N'IMPORTE QUOI !" loooooooooooooool hé hé hé... j'ai jamais dit le contraire :P

    bon attends j'ai une autre variante.
    La mélodie n'est qu'un concept populiste pour faire plaisir aux masses. :D

    Nan mais justement si Tool c'est trop difficile pour quelqu'un qui est trop habitué aux mélodies simples (j'écris pas simplistes... la provo me fatigue :P), écoute A Perfect Circle!!!

    N'empêche que... ça aime pas le folk, ni le hardcore, encore moins Tool par contre ça aime Doherty... ah non pourquoi je suis lu par une lectrice des Inrocks!!!

    Je rigooooooooole!!! XD

    RépondreSupprimer
  7. J'ai du le lire une fois les inrock... donc nan, c'est pas ça.

    Puis bon, entre le folk et le hardcore, y'a forcement que Doherty ?? (qui n'est absolument pas représentatif de ce que j'écoute mais bref)

    Nan, encore une fois, c'est un truc que j'ai l'impression de toujours ressortir, mais j'ai horreur de devoir mettre des étiquettes sur ce que j'écoute et apprécie.
    Après si effectivement mon cœur penchera plus vite pour ce qu'on qualifie de pop (et pas dans le sens péjoratif auquel tu penses), ça ne m'empêchera pas d'aller écouter des choses plus énergiques ou pas, anciennes ou modernes. (je pense à Fugazi là par exemple, que j'adore alors que j'ai rien d'une punk tu vois)
    Nan faut que ça me fasse vibrer, c'est là l'essentiel.
    Et je suis surtout pas du genre à dire "Ah oué Tool, putain j'adore" parce que c'est ce que tout le monde pense alors qu'en fait moi, je m'en tape mais complètement.
    Sinon, perfect circle non merci. (et je développe pas, merde)

    RépondreSupprimer
  8. Euh le ""Ah oué Tool, putain j'adore" parce que c'est ce que tout le monde pense"" alors là... Y'aurait une hype Tool en France? Gosh... je suis vraiment à la ramasse moi.
    De toute façon connaissant Tool depuis '96, j'ai pas attendu de suivre la hype (d'autant plus que si hype il y a, elle doit dater du dernier album... c'est justement celui qui m'intéresse le moins)

    "je pense à Fugazi"... tu noteras quand même que c'est étonnant. Non parce que bon, Ian MacKaye dans le genre voix particulière ça se pose, non?

    Bref tout ceci n'est qu'une histoire de ressenti ;-)

    PS: ouais bon j'ai mis Doherty, j'aurais très bien pu écrire les Beatles... ou Tom Jones? :P

    RépondreSupprimer
  9. Ian MacKaye dans le genre voix particulière ça se pose, non? ==> Et c'est bien pour ça que je préfère celle de Guy Picciotto ! héhéhé
    Bon cela dit, j'ai pas dit que j'aimais pas les voix particulières hein !

    tout ceci n'est qu'une histoire de ressenti ==> VOUALAAAAA ! :o)

    j'ai mis Doherty, j'aurais très bien pu écrire les Beatles... ou Tom Jones? ==> Donc selon toi, tout ce que j'écoute est forcément britannique ? ;o)
    (héhoooo, t'oublie que mon groupe préféré c'est les Doors hein... aaaaah jim ♥)

    RépondreSupprimer
  10. en résumé tu es une chieuse et en plus tu aimes les beaux organes... vocaux :P

    RépondreSupprimer
  11. Moi aussi j'ai un bel organe ! ahahaha

    bon ceci dit, en fait, secret, je suis juste.... une fille !!!!
    (avec de bons gouts musicaux, quand même !)

    RépondreSupprimer
  12. C'est devenu un vrai bordel ici dis donc :D

    Merci pour le lien (on doit quelque chose ? Auquel cas c'est Systool qui a le chéquier, forcement !!).

    Fais signe quand t'es dans le coin au fait.


    Dom

    RépondreSupprimer
  13. @ Dom: si bordel tu veux dire on est enseveli par les vidéos youtube, t'as pas tort ,-)
    Mais je me suis retrouvé avec le même soucis que pour Fu Manchu... pas moyen de trouver des extraits sonores!!! sauf sur youtube... donc bon...

    Dès que je serais de passage dans la capitale, je te ferai signe ;-)

    RépondreSupprimer
  14. ah vi j'oubliais pour l'ajout. Quoi de plus normal! C'était même implicite ;-)
    Ceci dit, j'attends le chèque en provenance de Suisse :D

    RépondreSupprimer