Degradation Trip - Jerry Cantrell : post Alice in Chains year zero

Deux mois après la mort de Layne Staley, son ancien camarade de jeu d'Alice in Chains, Jerry Cantrell, sortait son deuxième effort solo. Or bien que l'album fut écrit avant le décès de Layne, en connaissant un peu le dossier AiC, il est vrai que plus grand monde se faisait d'illusion sur une quelconque « reformation » du groupe de Seattle. Dès lors pour l'admirateur d'un Would ? ou d'un Grind, à défaut d'être considéré comme une nouvelle véritable offrande, ce nouvel LP du compositeur principal d'AiC pouvait décemment faire office de madeleine.

Premier point au crédit de Degradation Trip, et contrairement à son précédent effort solo, Boggy Depot, Jerry s'entoure d'un véritable groupe avec des musiciens qui ont fait leur preuve à savoir Mike Bordin (ex-Faith No More) et Robert Trujillo (ex-Suicidal Tendencies, ex-Infectious Grooves et futur Metallica). Mais qu'en est-il du songwriting ?

Deuxième bon point à l'écoute du disque, Cantrell semble s'être fait plaisir, le monsieur passant en revue ce qu'il sait faire de mieux : du riff bien gras et poisseux à la ballade acoustique (sans forcément conter fleurette et sortir son petit bouquet d'églantines sur une quelconque colline).

En guise de hors d'œuvre, le LP s'ouvre sur Psychotic Break, titre efficace prouvant et rassurant sur sa capacité à encore composer des chansons au charme trouble. Avis qui se prolonge sur le rampant Bargain Basement Howard Hughes. Mais le constat reste par moment cruel, la voix d'ange déchu de Staley fait malheureusement défaut sur Spiderbite. L'un des points forts d'AiC était justement cette balance juste et fragile entre cette voix écorchée et les mélodies de Cantrell. Ne boudons cependant pas notre plaisir, car si reproche il y a, ce manque se distingue davantage sur les chansons les plus tordues de l'album. Angel Eyes est à ce titre parfait avec son refrain accrocheur.

A défaut d'avoir écrit un chef d'œuvre, Cantrell nous propose donc un album agréable, loin d'être transcendant mais qui contient tout de même plusieurs chansons excellentes. Très peu de déchets pour un album dont on  n'attendait finalement pas grand chose. Certes Cantrell aurait pu réduire le nombre de titres : du dispensable Mother's Spinning in Her Grace, au champêtre Give It A Name, en passant par la terrible faute de goût She Was My Girl. On s'amusera par contre de l'hommage déguisé à Peter Frampton sur Locked On...

Contrat rempli.




17 commentaires:

  1. Un groupe avec une bonne prod apparemment...

    RépondreSupprimer
  2. J'hallucine : encore un groupe venant de... Seattle ! :)

    Que cette ville doit être chiante pour inspirer tant de bons groupes ! :)

    RépondreSupprimer
  3. bah oui c'est pas faux, à un moment donné y'a comme eu une génération spontanée lol
    faut dire aussi que bon Seattle, il pleut tout le temps, alors forcement, on traine dans des caves à faire de la musique lol

    RépondreSupprimer
  4. Oui et parfois à Seattle, on apprend à jouer de la gratte et ça peut donner quelquechose de pas mal : )

    RépondreSupprimer
  5. Ah je craque, sûrement ce sont les souvenirs, mais bon. J'accroche, même le solo de merde.

    RépondreSupprimer
  6. Excellent opus avec une ambiance poisseuse qui rappelle AIC (excepté pour la voix il est vrai...).

    Vlad

    RépondreSupprimer
  7. J'ai une certaine tendresse pour "Boogy", mais c'est vrai que celui-ci est meilleur. Surtout en version intégrale, car ensuite il y a eu le "DG vol.2" début 2003, rapidement suivant d'une édition double...que je n'ai jamais vue en France, c'est pourquoi je ne suis pas surpris que tu n'en parles pas :-)

    (on ne peut de nouveau plus mettre son URL si on n'est pas chez blogueur ? C'est quoi ce bazar ? Obligé de signé avec ma page d'INDEX !!!!!!!!)

    RépondreSupprimer
  8. si ça continue Thom je vais baver sur les rouleaux d'over-blog en guise de représailles! loooooooool

    RépondreSupprimer
  9. Je ne connais pas trop les albums solo de Cantrell mais je peux imaginer que sans la voix de Staley, il doit manquer quelque chose...

    SysT

    RépondreSupprimer
  10. Je viens d'écouter le "nouveau" Alice In Chains (c'était peut-être "AIC" que j'aurais dû mettre en guillemets d'ailleurs...)... j'ai même pas de mots pour qualifier ce que j'ai ressenti.

    (mais je vais les trouver, hein...)

    RépondreSupprimer
  11. du dernier Alice, je connais surtout le titre "A Looking In View" qui m'a longtemps hanté je dois dire!
    Par contre le single "Check My Brain" joue tristement bien son rôle de single...
    Donc pour l'instant, sur les deux seules chansons du dernier Alice que j'ai pu écouter, je retiens un excellent titre et un autre passable... est-ce que l'album sera de cet acabit? qq fulgurances et d'autres chansons moyennes, histoire de boucher les trous?
    J'attends ;-)

    RépondreSupprimer
  12. J'ai plutôt tendance à préféré "Check the Brain", efficace et honnête, plutôt que cette longue plainte un peu affectée sur laquelle DuVall singe Staley.

    L'album dans l'ensemble se laisse écouter... si on passe sur le côté aberrant du remplacement de Staley et si l'on accepte l'idée d'un groupe qui essaie de refaire Dirt en 2009... moi j'avoue que je n'adhère, ça me fait presque mal de les voir revenir comme ça...

    RépondreSupprimer
  13. Oui ça... je crois qu'on est nombreux à rester dubitatif quant au retour d'AiC en 2009. Qui plus est si c'est pour nous refaire un Dirt bis.

    Mais soyons cynique, voulez-vous! Au moins, ils ont l'avantage de faire partie de la première charrette du futur revival 90's, ils sont même plutôt en avance puisque le revival 80's n'a pas encore touché à ça fin... malheureusement j'aurais tendance à ajouter.

    Et la question bidon, à ce propos, est de se demander si cette future vague revival 90's coïncidera t-elle avec le vingtième anniversaire de Nevermind (en y repensant, bientôt 20 ans cet album... je prends un coup de vieux tout de suite XD).

    D'ailleurs, dans le genre, le retour des vieilles gloires des 90's, l'arlésienne Massive Attack devrait aussi bientôt pointer son nez... Sauront-ils aussi bien négocier ce virage que Portishead avec Third?

    Oui ça en fait des questions à la con...

    RépondreSupprimer
  14. J'ai jamais été fan de Massive, donc bon...

    Pour Alice... disons qu'au-delà de ça il y a un culot presqu'indécent à oser raconter à qui mieux-mieux qu'ils tournent pour rendre hommage à Layne, alors que tout le monde sait que c'est pour le fric. Et puis pourquoi embaucher un nouveau chanteur ? Cantrell a une bonne voix, il chantait déjà sur pas mal de titres... à la limite s'ils avaient continué à trois j'aurais sans doute été plus indulgent.

    La première charrette du revival 90's ? Moui... en même les Pumpkins et Dinosaur Jr ont remis le couvert il y a déjà un moment ;-)

    RépondreSupprimer
  15. oui mais tu parles de deux groupes que je n'affectionne pas, d'où mon oubli plus ou moins volontaire :P

    En plus, autant faire son chieur (ça change n'est-ce pas... qui plus est avec toi :D), les Smashing, un retour... disons plutôt le retour de Billy Corgan accompagnés par des citrouilles fantoches :D La nuance est importante... en fait pas du tout, je sais XD

    Par contre, je dois avouer que Dinosaur Jr, je les classe dans mon esprit plus 80's que 90's même si Green Mind date de 91...

    Nan mais qd je disais revival 90's j'avais en date donc la pseudo année fatidique 2011. Donc oui, on peut dire que ce nouvel album d'AiC se rapproche de cette fumeuse date et de cet hypothétique revival. Mouais, c'est vraiment une réflexion de m**** XD

    N'empêche que j'attends la reformation de Stiltskin courant 2011 moi!!! Roh la misère, mais à part ma génération, qui se souvient de ce machin :D

    RépondreSupprimer
  16. Personne, je te le confirme ^^

    Corgan en effet c'est différent. Il a toujours été seul aux commandes du groupe... James Iha, de mémoire, n'a dû composer que quatre chansons sur toute la disco du groupe...

    Enfin bref ! On reparlera de tout ça à l'occasion de l'article que je ne manquerai pas d'écrire sur l'AIC.

    Bon week-end ;-)

    RépondreSupprimer