Pavilhao nove

Cette semaine on va entamée une spéciale musique engagée (et d’ailleurs je posterai pas de Dylan cette semaine, trop prévisible). Et là, s’est posé un léger problème, en effet, je voulais mettre du metal, or musique engagée et metal, à défaut d’être antagoniste, ils se sont peu rencontrés. Donc, comme toujours dans ces cas là, il suffit de chercher des groupes qui furent influencés par le punk, mais même la, c’est pas gagné…

Toujours est il, qu’il en existe quelques un et aujourd’hui j’ai jeté mon dévolu sur un titre de la bande des frères Cavalera. Le groupe fut formé en 1984 par une bande de gamins de 14 ans, qui officiait dans une vulgaire copie carbone des groupes de black metal de l’époque (Venom, Hellhammer ou Bathory), pour évoluer vers un thrash metal proche de la virulence du death, puis incorpora ensuite des rythmes indus, hardcore et autres influences tribales. Or justement le titre d’aujourd’hui est issu de l’avant dernier album avant le départ de Max Cavalera, Chaos AD, celui qui incorpora à merveille leurs dernières influences. La chanson Manifest a pour propos la répression brutale qu’ont subi les prisonniers dans la plus grosse prison d’Amérique du sud, Carandiru, située au Brésil, en réponse à leur révolte. Le Vendredi 2 octobre 1992, la police entra par le ”pavilhao nove”, ouvrit le feu sans sommation, et fit des centaines de morts et de blessés. Heureusement, l’honneur est sauf, officiellement il n’y eut que 8 morts…

Musicalement, on a droit à un très bon morceau de thrash industriel.

6 commentaires:

  1. Ce groupe est trop hard pour moi LOL

    RépondreSupprimer
  2. "Chaos AD" est loin d'être le meilleur opus du groupe je trouve, même si un des plus encensé.
    Sinon, il est clair que métal et engagement socio-politique ont rarement fait bon ménage (n'en déplaise aux éternels créateurs de clichés). Quoique que le "I am the killer of trolls" ou "Neightbourcide" d'Impaled Nazarene sont de bien beaux manifestes de tragédies fantasmatiques...

    Vlad

    RépondreSupprimer
  3. de toute facon, le lundi c'est explosion de tympans!

    RépondreSupprimer
  4. @ l'empaleur lusitanien,

    cet album a une saveur particuliere car c'est le 1er album des bresiliens que j'ai decouvert et puis ce dernier est tres (trop?) diversifie mais cependant ils ne se dispersent pas.
    Un beneath the remains est tres bien mais par moment trop lineaire, et avec Arise on sentait justement qu'ils voulaient aller plus loin.
    Et qu'ils ajoutent du hardcore dans leur musique, ne peut que me faire plaisir.

    RépondreSupprimer
  5. Ouais, mais rien ne remplace le second opus!

    Vlad (le seul et unique empaleur du sud...)

    RépondreSupprimer
  6. Et si vous arrêtiez de dire que Venom et Hellhammer sont du black, ça sré pas mal.

    ...pi le premier sepultura du black...
    ...du Slayer jveu bien, mais du black, fodré ptet pas abuser.

    RépondreSupprimer