New-York, New-York !!

Y’a quinze jours, je vous parlais d’une variante du punk à savoir le grindcore. La grosse pomme a connu un groupe qui justement officiait dans ce registre mais pas seulement. Brutal Truth trouvant que ce n’était pas suffisant, ces derniers ont mis un peu de death metal à leur grind, mais en bon new-yorkais, ils ont aussi ajouté une dose d’originalité propre à l’esprit créatif de la ville. De ce fait, on navigue entre brutalité primaire et expérimentation sonore.

3 commentaires:

  1. je trouve que l'esprit du groupe est gothique. Moi perso, je suis plutot Metal prog et Rock 70's...
    DREAM THEATER, LED ZEPPELIN, DEEP PURPLE... enfin ce genre là quoi.
    Mais j'aime bien aussi les vieux Judas Priest, Black Sabbath...
    Les groupes de maintenant je trouve qu'ils sont un peu caricaturaux. Mais bon, moi j'aime les vieux sons d'époque.

    RépondreSupprimer
  2. Très intéressant, surtout le "Ordinary madness" bien maladif. Tous les connards qui disent faire du grind aujourd'hui devraient réécouter leurs classiques!

    Vlad

    RépondreSupprimer
  3. content que ca te plaise Vlad, c'est autre chose qu'Agathocles!

    RépondreSupprimer